Pierre MARRION – Expert Énergie et Transports – ACIES Consulting Group

Le CIR ne finance pas la R&D, il la booste sur toute sa chaîne de valeur jusqu’aux phases de production. Loin de toute idée de science-fiction, les innovations de rupture émergent et se développent aussi au sein de vos usines. Elles voient naître de nouveaux procédés, de nouveaux moyens et de nouveaux savoir-faire inédits autour des thèmes de la fabrication additive, des nanotechnologies, des objets connectés, de l’automatisation, de la robotique, des nouveaux matériaux et assemblages, de l’impression 3D ou encore de la réalité augmentée.

Votre processus industriel est en place, voire mature technologiquement ; alors dynamisez-le par le CIR grâce à vos moyens et équipements !
Constructeurs, équipementiers, plusieurs questions viennent alors également à l’esprit :

  • Depuis quelle(s) ligne(s) industrielle(s) sont issus nos prototypes de recherche ? … par exemple lorsque je recherche de nouvelles solutions de thermoformage ou de surmoulage de pièces plastiques , ou bien encore de nouvelles solutions de découpe haute cadence de pièces métalliques ?
  • Qui possède le savoir-faire de leur réalisation ? … notamment depuis que j’ai intégré une nouvelle équipe « Méthodes » en soutien des opérateurs sur mon nouveau site industriel pilote en matière de réalité augmentée, dans une logique de gains de productivité et d’assistance à l’assemblage des véhicules ?
  • Quelles ressources j’utilise pour lever les verrous techniques associés aux aspects produits/process ?…notamment dans mon entreprise spécialisée dans la pièce textile pour habitacle et dont le dernier projet manufacturing consiste à robotiser un procédé manuel et ancestral de houssage de siège ?

Votre processus industriel, inédit à ce jour au regard de la filière, doit éclore. Développez-le et modernisez-le grâce au financement direct des guichets publics nationaux ou européens.

Au niveau national, dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir du gouvernement Français, un appel à projets « Industrie du Futur » est désormais ouvert depuis le 9 octobre 2015 et ce jusqu’au 30 juin 2016, dont les 5 piliers sont :

  • Le développement de l’offre technologique pour l’Industrie du Futur
  • L’accompagnement des entreprises vers l’Industrie du Futur
  • La formation des salariés
  • Le renforcement de la coopération européenne et internationale
  • La promotion de l’Industrie du Futur

Au niveau européen, le programme Horizon 2020 a ouvert pour 2016 une liste complète d’appels à projets « Factory Of the Future », dont vous trouverez pour exemple les trois premières propositions de sujets :

  • FOF-01-2016 : Développement de machines de production additive et substractive, pour la réalisation de produit en une seule étape (TRL 4-6).
  • FOF-02-2016 : Démonstrateur de ligne de production « flexible », doté de fonctions pour la prise en compte de son environnement (opérateurs,…) et d’apprentissage (reconfiguration, optimisation des ressources, de l’énergie…) (TRL 5-6-7).
  • FOF-03-2016 : Outils et méthodes adaptés à la chaîne de production multi-étapes pour prévenir l’apparition et la propagation de défauts (TRL 5-6-7).

Alors, nous vous posons à nouveau la question : votre machine industrielle n’est-elle pas en soi votre nouveau laboratoire de recherche ?