Par Franck Debauge – Directeur Associé
ACIES Consulting Group

Les dépenses de recherche des entreprises en hausse d’après les dernières statistiques du MENESR 

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR) a publié une note flash[1] sur les résultats de son enquête annuelle, portant sur les dépenses de recherche des entreprises au titre de l’année 2014.

Sur la base de ces données encore provisoires, les dépenses intérieures de R&D des entreprises progressent de 2,3 % en volume en 2014 et s’établissent à 31,5 Md€, soit un nouveau record historique dans un contexte de quasi-stagnation du PIB.

Cette hausse est plus forte que celle de l’année dernière qui n’était que de 1,4 %, après des hausses respectives de +2,9 % (2012), +4,1 % (2011) et +2,8 % (2010). Ceci est un véritable succès qui porte le taux d’investissement en R&D relativement au PIB à des niveaux jamais atteints (1,48 %), en progression de +16,5 % depuis la réforme du CIR de 2008 (cf. indicateur de L’Observatoire du CIR ci-dessous).

5

Depuis cette réforme, l’investissement annuel supplémentaire des entreprises est de +6,75 Md€, soit un montant largement au-dessus du coût supplémentaire annuel du CIR, démontrant ainsi que l’aide de l’État est bien utilisée par les entreprises.

Quant à l’embauche de chercheurs, les chiffres montrent également la bonne utilisation du CIR par les entreprises, puisque les effectifs sont en hausse pour atteindre 163 800. Cette hausse de 1,2 % par rapport à 2013 est cependant plus faible que par le passé, où les effectifs avaient augmenté de +3,5 % en 2013 et +5,4 % en 2012.

Il n’en reste pas moins que 39 233 chercheurs ont été embauchés par les entreprises depuis 2007, soit une hausse cumulée des effectifs de +31 %.

[1] Note flash N°03 – Mars 2016, intitulée « La DIRDE en hausse de 2,3 % en 2014 »