Par Franck Debauge, Directeur Associé ACIES

Frédérique VIDAL, une nouvelle ministre pour un nouveau Ministère qui regroupe enseignement supérieur, recherche et innovation.

Ce mercredi 17 mai 2017, Frédérique Vidal est nommée ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche (ESR) et de l’Innovation dans le gouvernement d’Édouard Philippe. Elle succède à Thierry MANDON. Elle est présidente de l’université de Nice Sophia-Antipolis depuis 2012.

L’ESR fait donc l’objet d’un ministère de plein exercice distinct de l’éducation nationale. Il est réuni avec l’Innovation, ce qui n’a jamais été le cas ces 25 dernières années.

Depuis 1992, à l’exception des deux années du gouvernement de Pierre Bérégovoy (1992/1993), la recherche et l’enseignement supérieur ont toujours été liés d’une manière ou d’une autre dans les organigrammes ministériels. Il s’agit là d’une longue tradition.

Ce n’est pas le cas du lien entre la recherche et l’innovation qui relève habituellement de l’économie et de l’industrie. Ces deux sujets n’ont jamais été réunis dans un même ministère en 25 ans.

Les acteurs de l’ESR sont quasi-unanimes pour réclamer un ministère de plein exercice distinct de la « puissante » Éducation nationale. Sur la question de la place de l’innovation, les avis sont plus partagés.

Souhaitons que le lien renforcé entre la recherche et innovation soit une source de nouvelles opportunités pour les acteurs du système français de la recherche et de l’innovation.