Par Flora BURKIC,
Manager Conseil – Management de l’Innovation,
ACIES Consulting Group

Qu’est-ce que le management de l’innovation ?

Avec l’essor du numérique et l’évolution toujours plus rapide des technologies, la globalisation et l’interdépendance des marchés, l’enjeu du maintien de compétitivité des entreprises est au cœur des débats. Un levier pour répondre à cet enjeu: l’innovation.

« Innovant » ne veut pas forcément dire « technologique ». L’amélioration d’un processus existant ou une innovation de modèle économique ne fait appel à aucune technologique et pourtant peut être innovant. L’innovation prend donc diverses formes :

  • Innovation par la R&D.
  • Innovation par les usages.
  • Innovation par le collaboratif, l’ouverture de la PI.
  • Innovation par l’accélération des initiatives d’intrapreunariat en interne.

Les entreprises doivent faire face à des difficultés majeures :

  • Une pression forte de la concurrence internationale.
  • Un durcissement des contraintes réglementaires.
  • Un raccourcissement des cycles de vie des produits lié à l’évolution rapide de la technologie.
  • => Les produits doivent être mis rapidement sur le marché sous peine d’être dépassés par la concurrence et de ne plus pouvoir rattraper leur retard.

Parce que l’objectif des entreprises est de conquérir de nouveaux marchés et se différencier, la question de l’innovation et de sa stratégie est transverse à l’ensemble des activités et des directions d’une entreprise, quelles que soient sa taille et sa physionomie.

Si l’innovation est partout, elle n’en demeure pas moins incertaine, coûteuse et risquée.

70% des nouveaux produits et services engagés se soldent par un échec. Les directions R&D se plaignent du faible ROI de l’innovation.

La mise en œuvre d’une stratégie d’innovation ne produit pas toujours les résultats attendus. Elle constitue donc un défi pour les directions générales de l’entreprise comme pour les équipes R&D en demandant à la fois rigueur, organisation, planification, mais aussi créativité, recul, ouverture et vision stratégique.

Comment répondre à ces problématiques et réduire ces facteurs de risques, de coûts ?

On parviendra à réduire les facteurs de risques et à améliorer ses facteurs de succès par un accompagnement à la définition, au pilotage et au suivi de sa fonction innovation.

Le management de l’innovation couvre plusieurs dimensions:

  • L’organisation et la gouvernance de l’entreprise dans sa globalité (positionnement de la fonction innovation dans son ensemble).
  • La gestion opérationnelle de la R&D: gestion opérationnelle du portefeuille de projets de R&D, optimisation de son fonctionnement, suivi de projets complexes, innovants et collaboratifs.
  • Les prises de décision au niveau stratégique/corporate de l’entreprise: choix de positionnement, de modèle économique, d’investissement, de valorisation des actifs immatériels, d’implication dans des réseaux de partenaires, du degré d’ouverture de sa propriété intellectuelle.

Quels sont les besoins exprimés par vos clients ?

Nos clients doivent faire face à des problématiques de tout ordre :

  • Des problématiques de manque de visibilité
    • Manque de visibilité sur les projets innovants portés par les différentes directions de leur entité (projets en « pipe », leurs niveaux de développement, maturité, thématiques rattachées, ressources et budgets alloués…).
    • Manque de visibilité sur les grands axes stratégiques de l’entreprise à 3, 5, 10 ans.
  • Des problématiques d’harmonisation des visions
    • Vision divergente de la stratégie d’innovation de l’entreprise.
    • Vision divergente du référentiel commun « projet innovant ».
  • Des problématiques de communication
    • Remontées d’information partielles et insuffisantes qui complexifient la priorisation et l’engagement de projet.
    • Une impression d’arriver en « bout de chaîne » pour les chargés innovation alors qu’ils devraient être positionnés au centre de la chaine de valeur innovation.
  • Des problématiques de manque de temps et de ressources
    • Pour se positionner sur des projets collaboratifs au sein de consortium de partenaires publics privés.
    • Pour effectuer une veille des grandes tendances marché et technologique.
    • Pour repenser leur business model.
  • Des problématiques de dépenses d’investissement à supporter
    • Dépenses de R&D, dépenses de formation et de recrutement pour répondre aux nouveaux besoins et métiers de demain, dépenses de PI (dépôt et renouvellement de brevet)…
  • Des problématiques de gouvernance et d’organisation
    • Comment faire émerger et sélectionner des idées ?
    • Quels sont les critères d’éligibilité pour sélectionner des pré-projets ? comment améliorer la gestion de mes projets en transverse et en synergie ?

Comment pouvez-vous les accompagner pour lever ces difficultés ?

Notre démarche d’accompagnement s’articule autour de plusieurs actions et se déploie sur l’ensemble de la chaine de valeur innovation:

Avant tout démarrage de mission, nous nous assurons de bien comprendre le portefeuille d’activités de notre client, ses enjeux stratégiques, son positionnement concurrentiel et son organisation R&DI.

 

En réponse aux problématiques exprimées en phase amont de projet ou par les directions générales, nos équipes vont :

  • alimenter nos clients en données marché et technologique par nos actions de veille et de prospective. Les passerelles entre le monde académique et le monde industriel se sont multipliées quels que soient les secteurs d’activité. La technologie a accéléré le décloisonnement des filières industrielles traditionnelles ;
  • aligner les visions autour d’objectifs stratégiques partagés et décliner cette vision en axes prioritaires ;
  • aider les équipes projet à stimuler leur créativité par l’animation de séminaires d’idéation en amont de projet ;
  • effectuer une revue de portefeuille de projets innovants et classer ces projets par famille (thématiques, brevets, degré de maturité, de priorité pour l’entreprise).

En phase de développement de produits et au niveau opérationnel, nous allons

  • réfléchir aux leviers existants pour accélérer le time to market des produits ;
  • proposer une structuration du business model associé ;
  • produire une boite à outils adaptée à la gestion de projet. ex : production de jalons et d’indicateurs de pilotage pour s’assurer de la maîtrise des risques et des gains du projet.

Sur des sujets de gouvernance et d’optimisation de l’organisation  d’une entreprise, nous aidons nos clients à dresser un état des lieux de leur fonction innovation:

  • Quels flux décisionnels, rôles, responsabilités, liens interdépendances de la fonction innovation avec les autres départements ? Comment améliorer les modalités de communication en interne et sur quels KPIs structurer notre démarche ?

Enfin, en réponse à nos clients désireux de s’impliquer dans des démarches d’innovation ouverte, nous intervenons en deux temps pour mettre en œuvre cette démarche en les aidant à :

  • définir leur stratégie d’innovation ouverte ;
  • structurer les outils/dispositifs qui vont sous tendre cette démarche. Ces dispositifs peuvent avoir plusieurs formes :
    • Outils technologiques collaboratifs type techno-centres, plateformes technologiques, Fab Lab, Production Lab. On assiste au développement de plateformes de mutualisation d’équipements et de ressources pour faciliter les transferts de connaissance portés par de grands donneurs d’ordre, désireux de faire monter en gamme leur tissu de fournisseurs et de détecter de nouvelles innovations parmi les jeunes pousses de la filière.
    • Outils favorisant l’intrapreunariat en interne de l’entreprise (incubateurs de projet, programmes challenge, booster d’idées) ou encore la diffusion de la culture innovation au sein de l’entreprise.
  • gérer ces outils au quotidien dans leur déploiement opérationnel ;
  • on pourra enfin identifier sur base de ce portefeuille de projets et selon le besoin de financement exprimé par notre client des dispositifs de financements publics pertinents à solliciter auprès de guichets de financement régionaux, nationaux et européens.

Etant donné ses enjeux et ses impacts, la question de l’innovation d’une entreprise et de ses leviers est clé. Elle est au cœur de nos priorités chez ACIES et nos équipes de consultants travaillent à son optimisation permanente sous toutes ses dimensions (stratégique, opérationnelle et organisationnelle) afin d’aider nos clients à réussir le pari de l’Innovation.