Par Franck Debauge – Directeur Associé
ACIES Consulting Group

Des candidats aux primaires favorables au CIR

Les six candidats des Républicains à la primaire de la droite et du centre se sont exprimés lors des Primaires de l’économie, organisées le 27 septembre 2016 par cinq associations : ACSEL, CroissancePlus, France Biotech, France Digitale et le METI.

Tous les candidats sont convaincus de l’efficacité du Crédit d’Impôt Recherche. C’est par exemple le cas de Jean-François COPÉ (LR, maire de Meaux en Seine-et-Marne) qui se dit « archi favorable au CIR », ou de Bruno LE MAIRE qui le qualifie de « bon outil ».

Le même jour, les cinq associations organisatrices publient un document intitulé « 10 propositions pour changer la donne ! » et préconisent « d’adapter le CIR/CII aux défis de la transformation digitale en créant le CIMENT (Crédit d’Impôt pour la Modernisation des ENTreprises ».

Le CIR/CII cible parfaitement les investissements en recherche et innovation pour le plus grand bénéfice de l’économie française. Sanctuarisons le CIR tout en améliorant ses modalités pratiques pour le rendre plus simple, plus accessible et plus sécurisé pour les entreprises.